Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Haies > Implanter une haie

Implanter une haie

Les flux rss du siteImprimer la page
IMAREP

Les atouts agronomiques de la haie sont nombreux

Leur effet brise vent permet notamment de lutter contre la verse et de protéger les troupeaux. En cloisonnant les parcelles, elles permettent de limiter la circulation des graine d'adventices et des parasites.Elles induisent également un effet micro-climat qui réduit les pertes en eau, accroît le rayonnement thermique d'où un gain en précocité.

D'un point de vue économique, les haies jouent également un rôle non négligeable. Elles constituent aujourd'hui, et encore plus demain, un réservoir d'énergie, sans oublier le bois d'oeuvre. 

La valeur paysagère n'est pas à négliger

Intégration des corps de ferme, mise en évidence d'éléments naturels tels que les rivières, chemin, amélioration du cadre de travail...

Elle assure le rôle de filtre entre la parcelle et l'extérieur, en captant les substances présentes dans le ruissellement, en limitant ce même ruissellement elles permettent de limiter l'érosion des sols.

Du point de vue biodiversité, elles permettent dans un premier temps d'augmenter le nombre d'espèces végétales sur le territoire. Elle offrent à bon nombre d'espèces un refuge (prédateurs, climat...), un couvert pour la reproduction et une source alimentaire. Enfin, elles offrent une voie de circulation privilégiée à bon nombre d'espèces (corridor biologique).

La haie renvoi souvent à un paysage agraire du passé, synonyme d'exploitation morcelée et de petites parcelles. Dans la conjoncture actuelle, elle est une alliée précieuse: zone tampon, corridor biologique, biodiversité, particularités topographiques, préservation des sols, auxiliaires, énergie renouvelable, atténuation des changements climatique (captation du carbone)...

Planter une haie n'est pas un acte anodin

Téléchargez la fiche technique

Il nous engage pour plusieurs années, voire décennies. De plus la haie est un élément vivant, évoluant dans le temps. Il est donc utile de se projeter dans le futur pour que la cohabitation avec l'activité agricole et ces haies se fasse le plus harmonieusement possible.

En fonction du rôle attendu, la haie aura une forme géométrique différente. On distingue ainsi les haies basses, les haies arbustives et les haies multi-strates avec des arbres de hauts jets.

Le positionnement des haies au sein du territoire agricole va être déterminant dans l'expression de ses atouts et la limitation des contraintes. Le positionnement doit avant toute chose être conditionné par les attentes de l'agriculteur vis-à-vis de cet élément fixe du paysage, ou de cette "particularité topographique".

Une fois les attentes exprimées, et le lieu d'implantation défini, vient le temps du choix des essences sui seront plantées. Là aussi, une analyse fine du lieu de plantation et de la forme adulte de la haie attendu doit être réalisé afin de ne pas se tromper: essences ne poussant pas, ou au contraire essences trop vigoureuses. Il faut privilégier les essences locales.

Ce travail de réflexion est la clé de voûte de la réussite et d'une vie harmonieuse avec ses haies.

Offre de service

Plan de gestion de Haies

Vous souhaitez exploiter et valoriser de manière durable sa ressource bocagère ?

En savoir +

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?