Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités

Actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

Plan Prévisionnel de Fumure 2017, c’est parti !

Reliquat azote

Un Plan Prévisionnel de Fumure (PPF) est toujours à réaliser par tout exploitant qui apporte des fertilisants azotés au champ, en bio ou pas, sur toute parcelle exploitée en zone vulnérable.

- Pour assurer le calcul de la dose bilan d’azote dans votre Plan de Fumure Prévisionnel, il est nécessaire de disposer d’une estimation du stock d’azote minéral disponible dans le sol à la sortie de l’hiver : le reliquat azoté. Pour les parcelles qui n’ont pas fait l’objet d’une mesure spécifique, vous devez vous référer à des valeurs moyennes en fonction de la culture, voire du précédent et de la zone pluviométrique : consultez, les références reliquats d’azote 2017.

Les niveaux élevés de reliquats mesurés cette année conduisent parfois à une dose prévisionnelle faible voire nulle. D’un point de vue réglementaire, dans le cas d'un bilan calculé entre 0 et 30 kg N/ha, un apport peut néanmoins être réalisé au démarrage de la culture. La dose prévisionnelle à apporter peut être de 30 kg N/ha car il est difficile d'épandre une dose plus faible. Dans le cas d'un bilan négatif, aucun engrais n’est autorisé.

- L’objectif de rendement est un point de contrôle sur lequel il faut être vigilant.

L’objectif de rendement doit être déterminé, pour chaque culture et pour des conditions comparables de sol, en faisant la moyenne des rendements obtenus et justifiables des 5 dernières années dont on élimine la valeur la plus élevée et la valeur la plus faible.                      

Pour la réalisation de votre Plan Prévisionnel de Fumure azotée, ce calcul doit être refait chaque année : aidez-vous de la calculatrice à rendements.

Nos recommandations pour optimiser la fertilisation azotée cette année : en 2017, sur blé et orge, il est plus que jamais recommandé d’ajuster le plan prévisionnel de fumure à la réalité de l’évolution de la parcelle avec l’utilisation d’un outil de pilotage mesurant l’état de nutrition azotée de la culture.
N’hésitez pas à vous rapprocher de votre prescripteur habituel pour affiner au mieux votre situation.

La Chambre d'agriculture vous propose de réaliser votre Plan Prévisionnel de Fumure azotée :

Equipe Mon Réglementaire au 02 35 59 47 36