Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités

Actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

Un distributeur automatique de produits locaux au parking du Mont-Riboudet

Distributeur automatique produits locaux

La Métropole Rouen Normandie souhaite, en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Seine-Maritime, mettre des produits locaux à disposition des usagers des parkings relais qu’elle gère

La Métropole Rouen Normandie mène depuis 2012 une politique de valorisation et de développement de l’offre en circuits courts notamment en mettant en place un appel à projets bisannuel à l’attention de tous les agriculteurs de la métropole et des bassins d’alimentation de captage.

En 2014, un recensement des producteurs fermiers et des revendeurs de produits locaux a également été réalisé pour valoriser la production locale en mettant en ligne un annuaire.

La Métropole Rouen Normandie souhaite proposer une offre de services aux usagers des parkings relais qu’elle gère. Le service agriculture et le service transport ont proposé de mettre des produits locaux à disposition des usagers. Le parking du Mont-Riboudet a été choisi car il a l’avantage de présenter avec un fort potentiel (850 places, quasi complet tous les jours) et se situe à proximité d’habitations.

La Métropole Rouen Normandie a choisi d’évaluer la faisabilité de ce projet en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Seine-Maritime qui peut mettre à disposition son expertise et relayer l’information aux agriculteurs du territoire.

Lors d’une réunion d’information le 23 janvier 2017 à la Chambre d’agriculture de Seine-Maritime, la Métropole Rouen Normandie a pu présenter son projet et ses ambitions aux potentiels candidats.

Des consommateurs intéressés

Une enquête a été réalisée auprès des usagers du parking du Mont-Riboudet pour évaluer leur intérêt pour le projet. Il en résulte un réel intérêt pour le distributeur pour se fournir une fois par semaine en fruits et légumes de saison, en produits laitiers et en œufs. Ils souhaitent bénéficier d’un système de commande ce qui implique d’associer un site internet au distributeur automatique pour gérer les commandes.

La gestion d’un distributeur automatique – Points de vigilance

La gestion d’un distributeur automatique nécessite de prendre en compte plusieurs éléments : temps et investissement nécessaires, respect des règlementations sanitaires, commerciales et d’urbanisme, gestion en individuel ou en collectif…

N’hésitez pas vous renseigner auprès de l’équipe circuits courts de la Chambre d’agriculture de Seine-Maritime pour plus d’informations.

Contact : Clothilde d’Argentré

Les suites

Un appel à manifestation d’intérêt sera ouvert courant avril-mai et le porteur de projet sera sélectionné en juin par la Métropole Rouen Normandie, appuyée par la Chambre d’agriculture de Seine-Maritime.

Une étude de marché et une étude faisabilité sont en cours de réalisation. Elles seront envoyées aux personnes qui soumettront leur candidature.

L’étude de marché permettra de compléter l’enquête auprès des usagers du parking et d’estimer un chiffre d’affaire potentiel. L’étude de faisabilité permettra quant à elle d’établir des recommandations concernant les caractéristiques de la machine, son emplacement, etc.

Il apparait déjà que le distributeur sera situé en surface à l’extérieur et non dans le parking sous-terrain pour des raisons de pollution et également du prix du stationnement. Différents emplacements sont envisagés. Ils vont être évalués concernant leur accessibilité et leur visibilité pour les usagers et leur facilité de stationnement pour la livraison.

Quelques précisions 

Quelle sera l’implication financière de la Métropole Rouen Normandie dans la démarche ?

La Métropole Rouen Normandie demandera au porteur de projet de payer une taxe pour utiliser le site ou le local à proximité des arrêts de bus. La disponibilité de ce local et le montant de son loyer sont à l’étude actuellement. Les modalités d’autorisation d’utilisation du site ou du local seront formalisées sous la forme d’un bail commercial ou d’un autre document juridique en fonction de l’emplacement.

Quelles informations seront transmises aux candidats répondant à l’appel à manifestation d’intérêt et quels éléments seront demandés dans le cahier des charges ?

L’appel à manifestation d’intérêt est en cours de rédaction. Le cahier des charges ne sera pas trop restrictif et contraignant car la Métropole Rouen Normandie souhaite que le candidat s’implique dans l’élaboration de ce projet et qu’il se l’approprie. Une étude de marché et une étude faisabilité sont en cours de réalisation. Elles seront envoyées aux personnes qui soumettront leur candidature.

Les producteurs situés sur le territoire de la Métropole seront-ils favorisés ? 

C’est une volonté de la Métropole Rouen Normandie de favoriser au maximum les agriculteurs de son territoire et des bassins d’alimentation de captage gérés par la collectivité. Cependant, la localisation des entreprises impliquées ne sera pas un critère prépondérant dans la sélection des candidats. Il parait en effet indispensable d’impliquer des entreprises des territoires limitrophes pour avoir une gamme de produits diversifiée.

Est-il envisagé de répartir la gestion du distributeur entre plusieurs porteurs de projet ?

Le choix sera laissé libre aux porteurs de projet. Il parait cependant plus simple qu’une seule structure soit gérante. Un collectif aurait tout intérêt à se constituer en une structure juridique collective.