Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités

Actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

En avril, l’esprit doit se montrer subtil

Observatoire régional de la croissance de l'herbe

Semaine 13 - Avec des croissances exceptionnelles en ce début de printemps, prendre les bonnes décisions dès maintenant s’impose pour ne pas rater sa saison de pâturage. La gestion de l’herbe est primordiale pour optimiser vos performances. Alors tous à vos herbomètres !

Record de pousse pour la saison

Avec les températures des dernières semaines, des croissances soutenues sont observées sur toute la Normandie. Les zones à pluviométrie élevée sortent du lot. La Manche observe déjà une croissance moyenne de 80 kg de MS/ha/jr.

Dans l’Orne, la croissance est supérieure de 20 kg de MS/ha/jr par rapport à la moyenne des 14 dernières années, malgré les quelques gelées matinales de la semaine passée.

Réduisez à l’auge et prévoyez vos parcelles à faucher

Les stocks d’herbe disponible (SHD) et les hauteurs d’herbe sont également élevés pour la saison.

La priorité est de réduire rapidement les fourrages à l’auge. Par exemple, avec 16 ares disponibles par vache et une croissance de 80 kg de MS/ha/jr, seuls 4 kg de MS/VL/jr à l’auge sont nécessaires si le SHD est suffisant pour le troupeau.

Surface nécessaire (ares/VL) pour couvrir l’ingestion en fonction de la croissance et de la quantité de MS distribuée à l’auge

Sur certains sites, il faut d’ores et déjà envisager de débrayer certaines parcelles.

 

Et à Barenton (50) ?

Les vaches sont sorties depuis 15 jours.

Avec 33 ares accessibles par vache, les consommations de fourrages à l’auge sont vues à la baisse.
Il faut gérer la nécessité de vider le silo d’herbe, le risque d’échauffement de celui-ci et l’explosion de la pousse.

Le manque d’eau de ces dernières semaines conduit l’élevage à la vigilance dans la gestion de leurs stocks par peur d’une potentielle chute de croissance.

Emilie TURMEAU
Orne Conseil Elevage