Vous êtes ici : Accueil > Toutes les publications

La publication en détail

Les flux rss du siteImprimer la page

Bilan d'automne

La Normandie sort la tête de l’eau.

Analyse et résultats par filière et élément de l'agriculture normande.

 

 

La Normandie sort la tête de l’eau

Après l’année catastrophique 2016 qui a vu le revenu de la ferme normande s’effondrer (baisse de 39 % !) ce premier bilan partiel de l’agriculture normande après la récolte laisse présager une amélioration sensible des résultats pour l’année 2017.

Le bilan d’automne de la ferme normande fait une première évaluation à date des effets mesurables sur le revenu normand de l’année 2017. Cette année se caractérise principalement par un retour à un niveau moyen de production pour les cultures et une remontée du prix du lait. Ce sont donc ces secteurs qui affichent les hausses les plus conséquentes : 190 millions d’euros pour le volume des céréales, et 150 millions d’euros pour la reprise du prix du lait. A cela s’ajoute une diminution des charges en engrais qui compense les cours moroses des productions végétales. Du côté des productions animales, on observe une reprise des prix..

Avec toutes les précautions nécessaires pour cette estimation précoce du revenu, qui ne prend en compte que des effets partiels connus, le cumul des effets évalués est de 347 millions d’euros en plus, soit 84 % du très faible revenu de 2016. Cette hausse permet d’atteindre à peine le niveau de revenu moyen des 8 dernières années. Cette estimation est encore fragile ; à ce stade, les risques d’erreur sont estimés à au moins 15 %.

 

 

 

Le bilan d'automne commenté

©Chambres d'agriculture de Normandie